Passer la navigation

CHANGEMENT DE FOCUS - REGARDEZ PLUS LOIN QUE VOTRE ROUE AVANT

CHANGEMENT DE FOCUS explore la nécessité de s’éloigner de la notion d’empreinte carbone personnelle et de concentrer plutôt notre énergie collective sur un changement politique systémique.

Écrit par Cassidy Grimes et David Erb

Le changement climatique constitue pour le moins un défi de taille. Il est facile de se sentir dépassé et paralysé par l’ampleur de la crise, surtout si l’on considère ce que nous pouvons faire en tant qu’individus. Mais en tant que cyclistes et amateurs de plein air, nous ne reculons pas devant les grandes montées ou les descentes difficiles, mais nous élaborons des stratégies et nous efforçons d'atteindre nos objectifs. 

Depuis des années, faire du vélo fait partie du discours selon lequel le vélo lui-même est une solution au changement climatique. Bien qu'il soit un mode de transport plus durable, nous ne pouvons nier ces faits :

  • Les vélos sont fabriqués à partir de matériaux qui nécessitent de l'huile pour leur production.
  • La plupart des gens se rendent aux sentiers en voiture.
  • Beaucoup d’entre nous voyagent pour rouler dans différentes villes et pays.

Il est facile de pointer du doigt immédiatement le cycliste parce qu'il conduit un camion ou pour les matériaux utilisés pour les cadres et les composants du vélo. Ne vous méprenez pas : nous valorisons l'action individuelle et soutenons activement les marques et les motards dans leurs efforts d'amélioration. Cependant, cette perspective néglige un problème plus gros. S'il est important de mener une vie examinée, la seule façon de lutter contre le changement climatique passe par des solutions systémiques à grande échelle, en particulier un passage mondial des combustibles fossiles aux énergies renouvelables. 

#LA RÉPONSEESTRENOUVELABLE

Malgré le pessimisme, de nombreuses choses formidables se produisent actuellement dans la lutte contre le changement climatique. La transition énergétique mondiale vers les énergies renouvelables se déroule à un rythme effréné et se trouve désormais à un point critique où il sera impossible d’arrêter son élan. 

Selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE), les ajouts annuels mondiaux de capacités renouvelables ont bondi de près de 50 % en 2023, pour atteindre près de 510 gigawatts (GW). Il s’agit du taux de croissance le plus rapide des deux dernières décennies et de la 22e année consécutive où les ajouts de capacités renouvelables établissent un nouveau record. L'Europe, les États-Unis et le Brésil ont connu une augmentation record de leur capacité renouvelable, tandis que l'accélération de la Chine a été extraordinaire, mettant en service autant de capacité solaire photovoltaïque que le monde entier en 2022 et réalisant une augmentation de 66 % de sa capacité éolienne sur un an.

Pas encore convaincu ? Voici d'autres preuves; le véhicule le plus vendu au monde en 2023 était électrique (Tesla Model Y), le Portugal a fonctionné entièrement aux énergies renouvelables pendant six jours consécutifs et le monde est en passe de tripler sa capacité renouvelable d'ici 2030. Il s'agit d'un progrès monumental qui doit être célébré.

Ces changements sont provoqués par des politiques climatiques progressistes dans les pays du monde entier. La politique climatique peut être à la fois la carotte et le bâton. La carotte étant des allègements fiscaux et d’autres incitations financières qui créent la certitude du marché pour d’autres investissements institutionnels à grande échelle. Le bâton peut être un cadre réglementaire pour limiter l’expansion des projets de combustibles fossiles et pour mettre un prix sur la pollution (taxe carbone). 

Mais pourquoi adoptent-ils ces changements politiques et législatifs ? Cela est dû à la pression publique collective exercée par des individus qui s’unissent pour exiger une action. 

Tout au long de l’histoire, ce sont les mouvements sociaux, et non les gouvernements, qui ont inauguré un changement radical. Les droits des femmes, les droits civiques et les droits LGBTQ2+ ont tous été initiés par des groupes passionnés qui n'étaient pas satisfaits du statu quo et se sont organisés pour exiger du changement. Ces groupes sont souvent nés en marge de la société et ont été confrontés rejet après rejet. Mais finalement, les mouvements sont devenus plus grands et plus puissants, devenant plus courants et générant des petites et grandes victoires en cours de route. 

Le mouvement climatique s’est considérablement développé au cours des cinq dernières années. Nous ne pouvons pas être ignorés et nous voyons maintenant que les politiques que nous préconisons sont enfin adoptées. Il y a encore beaucoup de travail à faire et cela doit être fait TRÈS rapidement pour maîtriser le changement climatique. Chez POW, nous apportons de NOUVELLES voix au mouvement. En reliant les impacts du changement climatique sur les endroits que les amateurs de plein air aiment, nous les motivons et leur donnons les moyens de transformer leur passion en objectif. 

 Les défis posés par le changement climatique ne sont plus une menace lointaine et ce qui doit être fait n'est pas facile et aucune marque ne peut y parvenir seule. C'est le gros obstacle sur la trail dans lequel nous sommes tous, la grande "slab" avec de l'exposition et une sortie difficile… Mais si on le fait section par section, on peut trouver la bonne ligne. Est-ce que ce sera un premier coup parfaitement fluide ? Probablement pas. Serons-nous fières si nous faisons un peu de progrès, certainement!

Alors relevez la tête, les coudes sortis et regardez plus loin que votre roue avant.

Ressources : https://www.iea.org/reports/renewables-2023/executive-summary

Continuer la lecture

En savoir plus

LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE AVEC VOTRE EMAIL